TAUX DE SATISFACTION
97%
TAUX DE RÉUSSITE
63%

Grégoire Scalabre / carte blanche / 2009

Vernissage le jeudi 9 avril 2009 à 18 h 30
Exposition du 10 avril au 9 mai 2009 sur rendez-vous
et le samedi 11 avril 2009 de 15 à 18 h

Carte blanche permet la rencontre entre un artiste, son œuvre et l’Ecole d’Art de Douai. L’expression carte blanche apparaît dès le XVème siècle dans le sens de « libre initiative ».
Aujourd’hui, elle signifie qu’un artiste est invité à investir notre école à son gré.

Céramiste du présent, Grégoire Scalabre vit un acte toujours renouvelé envers lui-même. Mais pas de célébration dans cette approche, pas de volonté de séduction, l’objet se présente presque nu, le regard confronté à l’essentiel. Epurées, tendues, douces, les formes ne sont lisses qu’en apparence, leur équilibre esthétique est fragile, sensible, évoquant avec bonheur une mise en danger ludique de soi même.

A 16 ans, Grégoire Scalabre entre en apprentissage à l’atelier du Sage de Dieulefit dans la Drôme, formation complétée au plan théorique au Lycée de la Céramique de Longchamp. Passionné par l’architecture et le design, sa démarche artistique s’affirme bientôt par la remise en cause des bases du geste auprès d’Agir Céramique et par une formation dans la chimie de l’émaillage. 

Il poursuit ensuite l’expérience du sensible comme formateur céramiste dans l’univers carcéral à la Maison d’Arrêt de Bois d’Arcy. L’institut de la Céramique Française de Sèvres fera appel à lui pour enseigner le tournage à différentes reprises. Grégoire Scalabre vit et travaille à Paris.

stage Étude de formes
Grégoire Scalabre vous invite à vivre une expérience artistique. Grâce à un jeu de regards croisés (son approche de la céramique et votre histoire) vous vous exprimerez à travers des recherches de formes d’abord graphiques (croquis) puis manipulatoires (mise en œuvre des pièces imaginées)...

Vous détournerez formes et matériaux. Vous empilerez et accumulerez. Vous déformerez divers objets usuels. Vous jouerez des techniques. Ce stage permettra aussi d’effectuer une lecture nouvelle, singulière de l’histoire de la céramique, patrimoine vivant et art contemporain à la fois.
http://www.gregoirescalabre.com