TAUX DE SATISFACTION
97%
TAUX DE RÉUSSITE
63%

Dominique Goblet / coup de cœur / 2013

exposition > du 15.02 au 15.03.2013
rencontre, dédicaces, vernissage
> le 14 février 2013 à 19h00

Travail plastique et bande dessinée expérimentale.
L'œuvre d'une artiste dont le travail se définit par l'innovation du récit et la richesse d'un graphisme, au carrefour des genres. Planches de bande dessinée, peintures, écritures et dessins se côtoient, sous-tendus par des liens à deviner et par une narration parfois ténue, mais toujours présente.

Dans les années 90, elle publie ses premiers livres, «portraits craches» et «souvenir d'une journée parfaite». «Faire semblant, c'est mentir», son premier récit autobiographique paraît en 2007.

Par la suite, de nouveaux liens se créent entre son travail de plasticienne et d'auteur, à travers des projets tels que «chronographie», une approche de la notion de temps dans la narration, à travers 500 portraits réalisés respectivement par l'auteure et sa fille Nikita, sur une période choisie de dix ans. L'intégralité de l'expérience sera publié en 2010 par l'Association.

En 2010 toujours, elle reçoit le prix de l'École Européenne Supérieure de l'Image. Déjà présente à Angoulême au sein d'une exposition dédiée à la nouvelle bande dessinée belge francophone, elle est aussi à l'honneur à la Cité Internationale de la Bande Dessinée, via une rétrospective individuelle. Elle y exposera notamment son projet «les hommes loups» sorte de récit protéiforme, publié parallèlement aux éditions Frémok.

http://www.dominique-goblet.be/dominique_goblet.html